La phytothérapie c’est quoi?

vLa phytothérapie, c'est quoi?

La phytothérapie consiste en utilisation des plantes médicinales à des fin thérapeutiques pour se maintenir en forme ou recouvrer un bon état de santé.

Comme la plupart des médecines douces, la phytothérapie présente peu de contre-indications et pas des d’effets secondaire, comme c’est le cas dans la médecine dominante de synthèse.

Si la phytothérapie s’applique à faire disparaître les symptômes d’une maladie, ce n’est pas but habituel qui est, en revanche, celui, limité, de la médecine actuelle. Elle oriente plutôt ses recherches sur la véritable cause de mal à partir de la manifestation de ses symptômes.

Aussi vieille que l’humanité, elle est parfaitement en accord avec le fonctionnement naturel de l’être humain.

Avant de vous présenter les huiles, faisons un retour très loin dans le temps pour rappeler que les femmes ont toujours eu le souci de préserver leur beauté par le recours à diverses préparations, souvent très élaborées.

 Ainsi, depuis l’Antiquité, les préparations que l’on peut appeler aujourd’hui des cosmétiques ont-elles été très importantes. Recherchées par les femmes d’un certain rang, elles étaient alors très utilisées et leurs préparateurs pouvaient devenir célèbres, lorsqu’une femme connue vantait les mérites et surtout les effets bénéfiques d’un onguent ou d’un baume.

Ces préparations étaient, pour la plupart, issues du monde végétal. Les plantes fournissaient leur parfum et leurs principes actifs au cours d’élaborations plus ou moins longues ou compliqués.

Bien que les canons de la beauté aient beaucoup évolué au cours des siècles, la recherche de substances pouvant embellir le visage et le corps a été une préoccupation constante chez la femme. Aujourd’hui, on peut dire que cette démarche est également masculine et c’est pourquoi on trouve de plus en plus de lignes de cosmétiques pour homme.

En occident, on considère que l’Egypte a été le berceau de l’utilisation des plantes et de nombreux écrits relatent la connaissance des huiles parfumées aussi bien que de préparations médicinales végétales. Il faut savoir cependant que, plusieurs siècles auparavant, en Chine, la pharmacopée était déjà bien élaborée et que de nombreuses plantes médicinales y figuraient. Parmi elles, on trouve des plantes entrant dans des préparations à usage de cosmétique. Les femmes chinoises riches étaient très attachées au paraître et elles passaient beaucoup de temps à s’enduire le visage, le corps et les cheveux de produits élaborés par des médecins attachés à leur service.

Le végétal était toujours présent dans l’environnement ; très tôt, les huiles végétales ont été connues, et quoi de plus simple que de faire macérer des plantes dans des huiles ? Parce qu’elles étaient belles, de couleur attractive, d’un parfum subtil, elles ont été sélectionnées et, expérience après expérience, les huiles de macération sont devenues de véritables « produits de beauté »

Elles ont acquis une reconnaissance pour les effets bénéfiques et pour leur facilité d’utilisation. Dans les compagnes également, les femmes, moins riches et moins exigeantes qu’a la ville, ont préparé des huiles et des onguents. Ils étaient de conception simple et de coût moindre, mais actifs et agréables à utiliser.

Ainsi, depuis toujours ; les huiles végétales sont-elles intimement liées aux soins de beauté .On retrouve, en Egypte, en Grèce, en Mésopotamie mais aussi dans l’Empire romain et, plus près encore, dans tous les pays africains, la place de choix qui leur a été donnée parmi les ingrédients pouvant apporter à la peau et même au corps entier santé, beauté et un atout pour retarder le flétrissement et le vieillissement.

Les huiles végétales sont riches en acides gras essentiels : les oméga-3, 6 et 9 qui peuvent apporter aux cellules de la peau les éléments pour construire, reposer et entretenir membrane constituée de lipoprotéines. Outre les acides bras essentiels que nous devons apporter à notre organisme puisque nous ne pouvons pas les fabriquer nous-mêmes, les huiles végétales peuvent nous apporter les vitamines liposolubles (Vitamines A , D, E et K). Leur rôle, entre autres, est de nous permettre de mieux les acides gras essentiels mais aussi de protéger la peau par leurs propriétés antioxydantes, évitant par là le phénomène de vieillissement prématuré.

Les cheveux ongles et les cheveux sont également sensibles aux soins par les huiles végétales. Celles-ci tonifient et nourrissent les cheveux et le cuir chevelu. On peut dire que les huiles végétales, par leur diversité et leurs propriétés, sont des atouts pour la santé mais aussi pour la beauté.

Les préparations

Les plantes médicinales se consomment rarement à l’état brut. Il faut souvent passer par une phase de préparations

Voici les principales :

Les teintures-mères : c’est le mode de préparation le plus sûr.  En effet, les laboratoires qui les produisent doivent suivre un cahier des charges des strict et précis, principalement pour tout ce qui touche aux zones de culture, aux récoltes à la sélection des souches et à la préparation des produits.

La plante ou la partie à transformer (feuilles, fleurs…) est macérée dans de l’alcool à 60% durant une période variant de dix à quinze jours. La prise variera en fonction de son conditionnement et de la maladie à traiter.

Les décoctions : c’est le mode de préparation privilégié pour extraire les principes actifs des baies, des écorces, des graines, des tiges, des racines. Après avoir coupé en petits morceaux la partie de la plante fraîche ou séchée, on recouvre d’eau puis on fait chauffer le tout jusqu’à ébullition douce que l’on maintient pendant dix à vingt minutes. Ensuite, le filtre mélange avec une passoire pour recueillir le liquide qu’il faut en général consommer tout de suite ou au maximum dans les vingt-quatre heures.

Les infusions : On verse de l’eau chaude sur des feuilles ou des fleurs de la plante puis infuser entre cinq à dix minutes. Il est indispensable de couvrir d’un couvercle votre récipient, tasse, ou bol, pour éviter l’évaporation des huiles essentielles qui contiennent les principes actifs de la plante. Ensuite, vous pouvez boire nature ou sucrer, de préférence avec du miel ou de sucre bio non raffiné.

Les gélules : elles sont préparées à partir de matière végétale ou de gélatine puis remplies de poudre issue de broyage des plantes. Cette forme de préparation permet une conservation assez durable des principes actifs.

Les huiles essentielles : elles sont fabriquées en générales par extraction après distillation de la plante à la vapeur d’eau. De par leur extrême concentration, ces essences sont très actives et il importe de les utiliser avec une extrême précaution, surtout si comptez de les prendre par voie interne, choisissez des huiles biologiques.

Les sirops : pour les préparer, on ajoute du sucre ou du miel à une infusion, une décoction ou à de la teinture-mère. En ce qui concerne les deux premières préparations, le mélange comprend 500g de miel ou de sucre pour 500ml de décoction ou d’infusion.

Indication :

Comme toutes ses cousines des médecines douces, la phytothérapie est à la fois une discipline curative et préventive.

Elle agit non seulement sur la grande majorité des problèmes de santé mais renforce les défenses naturelles de l’organisme, notamment le système immunitaire, dont l’affaiblissement progressif est à l’origine de maladies de plus en plus nombreuses, en particulier en occident.

La phytothérapie est l’une des façons les plus abordables et le plus simples de prévenir et de soigner les maladies.

En effet, de nombreuses plantes sont toxiques ou mal dosées, ce qui provoquer des effets secondaires désagréables.  Ensuite une fois vous avez compris les principes et connus les dosages, rien ne cous empêche de prendre votre envol naturel !

Une démarche active :

La phytothérapie permet d’obtenir un résultat remarquable mais n’en attendez pas des miracles immédiats car souvent un mal profondément enraciné et ancien. Il faut du temps pour s’en débarrasser et surtout une démarche active de votre part.

Ainsi, si vous avez une alimentation déséquilibrée, une mauvaise hygiène de vie et ne faites jamais d’exercice, vous pourrez certes venir à bout de petits désagréments passagers, digestifs par exemple, mais vous ne pourrez pas vous débarrasser des autres maux.

Prendre sa santé en mains ne veut pas dire uniquement se soigner avec des remèdes naturels mais opérer un véritable changement dans sa vie pour bénéficier à plus ou moins long terme d’une santé solide. Plus vous assainirez votre organisme en l’organisant sur le triptyque : diététique, hygiène de vie, exercice, plus les plantes médicinales agiront vite sur les maux dont vous souffrez et moins vous serez malade

De plus, si vous arrivez à exprimez librement vos émotions et à réduire les sources de stress dans votre vie privée et professionnelle, vous tenez la véritable formule magique pour prévenir tous vos maux !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vivre Bio Naturel

La marque de cosmétique Vivre Bio Naturel est née par notre croyance que la nature se trouve au centre de tout processus vital.

Articles récents
Retrouvez nous sur Facebook

S'inscrire à la newseltter

bannière offre promotionnelle VBN

Bienvenue !

5% de remise

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à Vivre Bio Naturel est confirmée.

Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d'utilisation.