Quelles sont les huiles essentielles que l’on n’utilise jamais en cosmétique ?

Elles sont irritantes, nécrosantes… bref, absolument pas adaptées à un usage cutané, donc encore moins cosmétique. 

  • Origan, sarriette, thym à thymol, verveine, mélisse…ne feront partie de votre panoplie d’esthéticienne chevronnée ! Voici dans le détail la liste des Huiles essentielles dont on ne veut dans notre vanity de beauté 
  • Huiles essentielles phénolées : 
  • Carvacrol = origans, sarriette de montagnes, thym à carvacrol 
  • Thymol = thym à thymol, ajwan 
  • Eugénol = giroflier, origans, cannelle feuille 
  • Huile essentielle à aldéhydes aromatiques : cannelles écorce 
  • Huile essentielle à aldéhydes terpéniques : citronnelles, verveine citronnée, mélisse 

Les huiles essentielles que l’on utilise avec grande précautions (photosensibilisantes et potentiellement carcinogènes)  

Encore une mise en garde très sérieuse : la prudence avec les agrumes/bergamote, citrus, mandarine ainsi l’huile essentielle de khella. Ces huiles essentielles sont parfaitement inoffensives… mais deviennent problématiques en cas d’exposition au solaire. Et il ne s’agit pas ici que du « soleil des vacances » : le simple fait de sortir « dehors » dans les 8heures suivant leyr application est un souci. Donc se sont des huiles essentielles que l’on réserve aux applications le soir ou bien aux applications sur des zones couvertes (pieds, corps,) toujours diluées dans une huile végétale. 

D'autres articles pourraient vous intéresser

bannière offre promotionnelle VBN

Bienvenue !

5% de remise

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à Vivre Bio Naturel est confirmée.

Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d'utilisation.